/!\ Vous utilisez une version trop ancienne d'Internet Explorer,
merci de mettre à jour votre navigateur ou d'utiliser une alternative comme FireFox Mozilla ou Chrome.

Pompe à chaleur géothermique : Fonctionnement

La géothermie puise des calories dans la Terre pour chauffer la maison et produire de l'eau chaude.

La géothermie : capter gratuitement la chaleur de la Terre

La Terre stocke la chaleur venue du soleil et du sous-sol. Lorsque la maison dispose d'un jardin, même petit, on peut installer un capteur de chaleur dans le sol du jardin. Un fluide caloporteur, c'est-à-dire capable de stocker de l'énergie, circule dans le capteur pour prélever les calories du sol, ou d’une nappe d’eau souterraine, et alimenter la maison en chaleur.

Différents types de capteurs

Il existe principalement trois types de captages pour la géothermie :

  • Le captage horizontal au sol : Les capteurs sont installés horizontalement dans la terre. Ils recouvrent une grande surface et sont installés à une faible profondeur (entre 0,6 et 1,2 m).
  • Le captage vertical au sol : il s'agit de plusieurs sondes installées verticalement et dans la terre (pas plus de 100 m de profondeur).
  • Le captage vertical sur nappe phréatique : des sondes sont installées verticalement (pas plus de 100 m de profondeur) et puisent l’eau d’une nappe phréatique. Cette eau est renvoyée soit dans la nappe soit dans un plan d’eau ou un réseau d’eau pluviale.

La pompe à chaleur diffuse les calories dans le circuit de chauffage

Les calories prélevées, grâce à la géothermie, dans le sol ou une nappe d’eau sont transportées par le fluide caloporteur jusqu'à la pompe à chaleur. La pompe à chaleur concentre les calories pour les diffuser dans le circuit de chauffage et, éventuellement, produire de l'eau chaude. La chaleur est diffusée par les radiateurs ou les planchers chauffants, si la maison dispose d'un chauffage central. Sinon la chaleur est diffusée par des ventilo-convecteurs.

Pour faire circuler le fluide caloporteur et concentrer la chaleur, la pompe à chaleur (PAC) géothermique consomme de l'électricité, au niveau de l'élément appelé "compresseur". Grâce à l'apport gratuit de la Terre, la quantité d'électricité consommée est nettement inférieure à la quantité de chaleur diffusée dans la maison. En moyenne, une pompe à chaleur (PAC) géothermique consomme 1 kWh d'électricité pour 3 à 4 kWh de chaleur produits. C'est ce qu'on appelle le COP.

Pompe à chaleur géothermique : Economies

 

La géothermie représente un investissement. Elle est plus chère à l'achat que les systèmes de chauffage classiques, la PAC géothermique permet tout de même de diviser par 3 ou 4 ses dépenses. Son prix à l'achat peut être réduit grâce à un crédit d’impôt.

Crédit d'impôt 2015

Depuis le 1er septembre 2014, bénéficiez d'un crédit d'impôt de 30% pour installer une Pompe à Chaleur Géothermique.

Consommez 3 à 4 fois moins d'énergie

Grâce à l'énergie gratuite captée dans la terre (géothermie), vous payez 1 kWh pour 3 à 4 kWh de chaleur produite. Vous ne payez plus que le tiers ou le quart de votre chauffage, sous forme d'électricité.

La pompe à chaleur (PAC) géothermique est plus chère à l'achat qu’un système de chauffage classique (chaudières au gaz ou au fuel, chauffage électrique

Bénéficiez de 30% de crédit d’impôt sur le prix du matériel et sur la pose de l'échangeur

Le coût d'acquisition peut être réduit grâce à un crédit d'impôt de 30% sur le prix de la pompe à chaleur (matériel uniquement) et de l'échangeur de chaleur (matériel et pose). Ce crédit d'impôtvous est accordé si :

  • la maison est votre résidence principale

 

  • la pompe à chaleur est éligible au crédit d'impôt

Ce crédit d'impôt vous est versé au moment de la déclaration de revenus : que vous payiez des impôts ou non, vous recevrez un chèque de l'Etat.

Une solution rentable et amortie en quelques années

Pompe à chaleur géothermique

La pompe à chaleur géothermique utilise l’énergie gratuite de la Terre pour assurer un chauffage et une production d’eau chaude efficaces et économes. En effet, cette pompe à chaleur permet de diviser par 3 ou 4 vos factures de chauffage. Ces économies permettent de rentabiliser l’investissement en seulement quelques années.

Crédit d'impôt 2015

Depuis le 1er septembre 2014, bénéficiez d'un crédit d'impôt de 30% pour installer une Pompe à Chaleur Géothermique.

Chauffez votre maison grâce à la chaleur de la Terre

La pompe à chaleur géothermique assure le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire d’un logement. Le fonctionnement de cette pompe à chaleur est ingénieux : des capteurs enfouis dans le sol captent la chaleur de la Terre. Celle-ci est ensuite diffusée dans le logement par les émetteurs de chaleur (plancher chauffant ou radiateurs) grâce à un circuit de chauffage ou d’eau chaude.
Fonctionnement pompe à chaleur géothermique

Un crédit d’impôt pour financer votre pompe à chaleur

Le crédit d’impôt 2015 permet d’amortir considérablement le prix d’achat de la pompe à chaleur (PAC) géothermique. Effectivement, il est possible de bénéficier d’un avantage fiscal de 30% pour l’installation d’une pompe à chaleur chez vous. Accessible à tous, car sans conditions de ressources ou de bouquet travaux, le crédit d'impôt permet de réduire considérablement le prix de votre pompe à chaleur géothermique.

Divisez par 3 ou 4 vos factures de chauffage

En utilisant l’énergie gratuite contenue dans le sol, vous pouvez réaliser d’importantes économies. En effet, la pompe à chaleur géothermique vous permet de diviser vos factures de chauffage par 3 ou 4. Pour 1 kWh consommé, la pompe à chaleur géothermique en restitue 3 à 4. Ces économies permettent donc d’amortir en seulement quelques années le prix de la pompe à chaleur.

Economies 

La géothermie nécessite l'installation de capteurs enterrés

Le recours à la géothermie nécessite un réseau de captage enterré dans le sol. Selon le type de capteur utilisé, il faudra disposer d'une surface de jardin plus ou moins importante. Au niveau du circuit de chauffage, la pompe à chaleur géothermique pourra être raccordée au circuit de chauffage central, à un ballon d’eau chaude ou à des ventilo-convecteurs. Notez que l’installation d’une PAC géothermique doit être réalisée par un professionnel. Cela garantira un fonctionnement optimal de l’appareil et la possibilité de bénéficier des différentes aides mises en place le gouvernement.

Entretien de la pompe à chaleur géothermique

La plupart des pompes à chaleur doivent obligatoirement faire l’objet d’un entretien annuel. Celui-ci doit être effectué par un installateur qualifié. Lors de sa visite, l’installateur effectuera plusieurs contrôles tels que la pression de l’appareil ou encore son niveau d’eau. Cela permettra de garantir le fonctionnement optimal de la pompe à chaleur et d’allonger sa durée de vie.

Les différents captages d'une pompe à chaleur géothermique

La pompe à chaleur géothermique peut fonctionner avec différents types de capteurs. Chacun nécessite une installation différente et permet à la pompe à chaleur d’équiper la plupart des maisons. Trois types de captages sont actuellement utilisés :

  • Le captage horizontal au sol qui est la solution la plus utilisée en France car elle ne nécessite pas d’importants travaux. Les capteurs sont enterrés à une profondeur allant de 0,6 à 1m20 et recouvrent une grande surface de terrain. Le réseau doit au moins être égal à 1,5 fois la surface à chauffer.
  • Le captage vertical au sol qui est conseillé pour les petits terrains. Les capteurs sont enfouis à une profondeur allant jusqu’à 100m. Ce type d’installation est très efficace car les sondes sont moins sensibles aux changements de température du fait de la profondeur.
  • Le captage vertical sur nappe phréatique qui est conseillé si votre maison est située au-dessus d’une nappe. Ce système de captage est très performant car la température de l’eau d’une nappe phréatique est toujours comprise entre 8 et 12°C. Les pompes à chaleur eau-eau ont ainsi un COP de 5.

 

COP et puissance d’une pompe à chaleur géothermique

Les principales caractéristiques à connaître pour juger de la performance d'une pompe à chaleur géothermique sont :

  • Le coefficient de performance (COP) qui représente le nombre de kWh de chaleur produits, pour 1 kWh d'électricité consommée. Le COP de la pompe à chaleur géothermique se situe généralement entre 3 et 4. La consommation électrique de la pompe à chaleur est donc minime.
  • La puissance calorifique (en kW) qui représente la capacité de production de chaleur de la PAC géothermie. Ces pompes à chaleur ont une puissance généralement comprise entre 5 et 20 kW.